Actualité

Inscrivez-vous au Carnet santé Québec

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, a annoncé aujourd’hui que les usagers de partout au Québec auront accès à Carnet santé Québec dès le mardi 22 mai 2018. Ce service en ligne simple, sécuritaire et fiable permet d’accéder tout à fait gratuitement, en tout temps, à ses informations de santé.

Grâce à un service d’authentification sécuritaire, les usagers pourront :

  • consulter leur liste de médicaments reçus en pharmacie;
  • consulter leurs résultats de prélèvement;
  • consulter leurs rapports d’imagerie médicale;
  • s’inscrire au Guichet d’accès à un médecin de famille et modifier leur inscription au besoin;
  • prendre rendez-vous en ligne avec un médecin de famille à l’aide du service Rendez-vous santé Québec.

Au fil du temps, d’autres services se grefferont à ceux qui sont déjà disponibles notamment, à partir de septembre 2018, le montant payé au médecin lorsqu’il est payé à l’acte. En décembre 2018, sous réserve de changements législatifs, l’évolution des demandes pour une intervention chirurgicale sera aussi rendue disponible et, enfin, à la conclusion du prochain appel d’offre, la Bibliothèque Santé.

Pour plus de détails et pour vous inscrire : carnetsante.gouv.qc.ca

Source

Communiqué du ministère de la Santé et des Services sociaux – Informations de santé en ligne – Carnet santé Québec sera accessible à tous dès le 22 mai

Nomination de madame Élodie Dormoy

Le 23 mai 2018 – Élodie Dormoy nommée au poste de directrice adjointe qualité, gestion des risques et éthique.

Le président-directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l‘Île-de-Montréal (CIUSSS), monsieur Yvan Gendron, a le plaisir d’annoncer la nomination de madame Élodie Dormoy à titre de directrice adjointe qualité, gestion des risques et éthique.

Relevant de la directrice de la qualité, évaluation, performance et éthique, madame Dormoy sera responsable de mettre en place un système global et intégré de l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins et services. En collaboration avec l’ensemble des directions, elle verra à mettre en place un cadre de la gestion intégrée de la qualité et de la performance. De plus, elle assumera dans ses fonctions un rôle-conseil et de soutien auprès des directions dans leur démarche d’amélioration de la qualité. Dans l’optique de promouvoir une vision intégrée de la qualité et de la performance et d’assurer la cohésion organisationnelle, elle aura une vue d’ensemble sur les plans d’amélioration continue de la qualité des directions cliniques et administratives. Elle assurera le déploiement des mécanismes et de l’expertise pour l’application des hauts standards en matière d’éthique en plus de stimuler le développement de l’approche patient-partenaire. Madame Dormoy collaborera à l’identification et à la mise en place des activités de communication et de mobilisation au regard des objectifs de sa direction.

Détentrice d’un baccalauréat en sciences économiques, madame Dormoy a complété une maîtrise en administration de la santé, Option QUEOPSI, à l’Université de Montréal, et est certifiée d’une ceinture noire Lean Six-Sigma. Œuvrant dans le réseau de la santé et des services sociaux depuis plus de 10 ans, elle a occupé, de 2010 à 2015, le poste de conseillère cadre à la qualité des services et à la gestion des risques puis de conseillère cadre en amélioration continue au CSSS du Cœur-de-l’Île. Elle a par la suite rejoint le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal à titre de chef de service risques et éthiques et de responsable de la sécurité de l’information (RSI). Durant ces années, madame Dormoy a déployé des stratégies afin d’instaurer une culture de qualité, de sécurité et d’amélioration continue auprès des gestionnaires ainsi que des employés et a aussi coordonné le programme de gestion intégrée des risques et de prestation sécuritaire des soins. De plus, elle a développé des pratiques d’évaluation et d’audit en lien avec les exigences du processus d’agrément et a procédé à des recommandations de mesures correctives et préventives afin d’améliorer la sécurité et le bien-être des patients. Par ailleurs, elle a contribué au déploiement d’une structure et d’une offre de services en éthique clinique et organisationnelle. Madame Dormoy est reconnue pour son sens de l’initiative, son organisation et son leadership.

Initié par la Direction générale du CIUSSS de l’Est-de-l‘Île-de-Montréal, le concours visant à doter ce poste s’est déroulé selon un processus formel et rigoureux de sélection à la suite d’un appel de candidatures public. Nous lui souhaitons la bienvenue et le meilleur succès au sein de notre CIUSSS.

C’est à compter du 4 juin 2018 que madame Élodie Dormoy assumera ses nouvelles fonctions. Son bureau sera situé au CLSC de Rosemont.

Le ministre Gaétan Barrette annonce la mise en place du nouveau réseau de cancérologie des sarcomes musculo-squelettiques

QUÉBEC, le 22 mai 2018 /CNW Telbec/ – Afin d’assurer une meilleure prise en charge des personnes atteintes de ce type de cancer, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, a annoncé aujourd’hui la mise en place d’un réseau de cancérologie des sarcomes musculo-squelettiques. Trois centres de référence au Québec ont été désignés pour l’implantation de ce nouveau réseau de cancérologie spécialisé, soit l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, le Centre universitaire de santé McGill et le CHU de Québec – Université Laval.

Les trois centres de référence s’engagent notamment à assurer à toute la population du Québec un accès rapide à des services de qualité en matière de sarcome. Ils élaboreront des normes d’accès et des critères de qualité ainsi que des outils cliniques tels que des algorithmes de détection, d’investigation et de traitement des patients. Ils seront également responsables d’assurer le transfert des connaissances, de consolider les activités de recherche et de diffuser les informations pertinentes et les projets de recherche en cours.

Citation :
« La mise en place de ce premier réseau de cancérologie des sarcomes musculo-squelettiques aura des effets positifs considérables sur les patients atteints de cette maladie. Ils bénéficieront dorénavant, entre autres, d’un suivi coordonné des demandes de références et d’examens et auront accès à une expertise de pointe. C’est en partageant les connaissances que nous pourrons dépister plus rapidement cette maladie chez de nombreuses personnes, et même contribuer à sauver des vies grâce à un diagnostic précoce. » – Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

Faits saillants :

  • La création du réseau de cancérologie des sarcomes musculo-squelettiques et la désignation des trois centres de référence font suite aux travaux du Comité d’experts en cancérologie des sarcomes, mis sur pied à l’automne 2017.
  • Pour l’ensemble du Québec, ce sont plus de 300 patients par année qui sont opérés pour un sarcome musculo-squelettique. En plus de la chirurgie, l’offre de service complète et intégrée aux patients atteints de ce type de cancer comprend également des volets tels que l’investigation, le diagnostic, les traitements et la réadaptation.
  • Le mandat du comité était de circonscrire les enjeux propres au diagnostic, au traitement et au suivi des différents types de sarcomes et de proposer une organisation des soins et des services permettant d’assurer l’accès pour les patients de partout au Québec à des soins de qualité.

SOURCE Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux

Renseignements : Catherine W. Audet, Attachée de presse du ministre de la Santé et des Services sociaux, 418 266-7171

Nomination de madame Nathalie Chauvin

18 mai 2018 – Nathalie Chauvin nommée au poste de directrice adjointe à la Direction des projets immobiliers majeurs

Le président-directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS), monsieur Yvan Gendron, a le plaisir d’annoncer la nomination de madame Nathalie Chauvin à titre de directrice adjointe à la Direction des projets immobiliers majeurs.

Madame Chauvin assurera la gestion, la maîtrise ainsi que la prise en charge des livrables des projets immobiliers majeurs dans le respect des directives sur la gestion des projets majeurs d’infrastructures publiques. Elle soutiendra les intervenants dans l’élaboration des étapes des différents projets et s’assurera de la qualité des dossiers d’opportunité et d’affaires dans l’optique de livrer des infrastructures qui répondent aux besoins exprimés, et ce, tout en respectant les coûts, la portée et l’échéancier du projet. En plus de ses fonctions de directrice adjointe, madame Chauvin assurera l’intérim du poste de directrice des projets immobiliers majeurs.

Titulaire d’un baccalauréat en architecture et d’une maîtrise en sciences de la gestion de projet, madame Chauvin cumule plus de 28 années d’expérience professionnelle et de gestion, dont 16 années à titre de cadre supérieur dans le réseau de la santé et des services sociaux. De 2002 à 2015, elle a œuvré en tant que directrice des services techniques à l’hôpital Pierre-Boucher puis  au CSSS Pierre-Boucher. Elle occupait jusqu’à présent le poste de directrice des services techniques et de la logistique au CISSS de la Montérégie-Est. Madame Chauvin est reconnue pour ses compétences en gestion, son leadership mobilisateur et sa gestion centrée sur l’action et sur les résultats.

Initié par la Direction générale du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, le concours visant à doter ce poste s’est déroulé selon un processus formel et rigoureux de sélection à la suite d’un appel de candidatures public. Nous souhaitons le meilleur des succès à madame Chauvin au sein de notre CIUSSS.

C’est à compter du 12 juin que madame Chauvin commencera à assumer ses nouvelles fonctions. Son bureau sera situé à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

Invitation à l’assemblée générale publique du comité des usagers de l’Hôpital Santa Cabrini Ospedale

Vous êtes cordialement invités à assemblée générale publique du comité des usagers qui se tiendra le vendredi 25 mai 2018 à 11 h 30 à l’Hôpital Santa Cabrini Ospedale.

Coordonnées :
Auditorium de l’Hôpital Santa Cabrini Ospedale
(2e étage)
5655, rue St-Zotique Est
Montréal (Qc)    H1T 1P7

Conférencier :
Joe Cacchione, humoriste
« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »

Prière de confirmer votre présence en téléphonant au 514 252-6000, poste 7198 ou par courriel à l’adresse suivante : comitedesusagers.santc@ssss.gouv.qc.ca

Un léger goûter sera servi.

Invitation [PDF]

Sciences de la communication non verbale : rendre la richesse de la connaissance accessible à un large public

Montréal, 15 mai 2018 – Un nouvel article du directeur et du codirecteur du Centre d’étude en sciences de la communication non verbale (CESCNOV) du Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal dévoile la richesse des connaissances scientifiques sur le comportement non verbal humain.

L’étude récemment parue dans le Journal of Nonverbal Behavior présente une analyse des 1000 articles les plus cités sur le comportement non verbal humain « Notre article montre l’étendue des études scientifiques sur la communication non verbale publiées par une vaste communauté de chercheurs. Cette littérature représente une source d’information inestimable pour les personnes et les organisations qui souhaitent développer de meilleures pratiques professionnelles » explique Pierrich Plusquellec, directeur du CESCNOV, et premier auteur de l’étude. « Nous espérons que notre étude permettra d’aider le public à mieux apprécier les avancées scientifiques dans le domaine, et à poser un regard davantage éclairé sur la foule de notions plus ou moins douteuses qu’on peut lire sur le web ».

Les 1000 articles les plus cités – extraits d’un corpus de plus de 30 000 articles sur la communication non verbale – ont notamment permis de mettre en évidence les sujets, les chercheurs et les pays qui, d’années en années, ont contribué le plus à l’étude scientifique du comportement non verbal humain. L’étude de Pierrich Plusquellec et Vincent Denault, codirecteur du CESCNOV, montre également la nature véritablement interdisciplinaire et l’intérêt mondial pour l’étude scientifique du comportement non verbal humain. Le Canada fait d’ailleurs bonne figure, avec 44 des 1000 articles les plus cités, au quatrième rang après les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne. Toutefois, puisque seuls les articles écrits en anglais ont été retenus, les contributions de pays comme la Chine et le Japon ont sans doute été sous-estimées, une des limitations de l’étude, expliquent les chercheurs.

La question du manque de publications scientifiques en français révisées par les pairs, sur la communication non verbale, combinée à l’absence de vulgarisation scientifique francophone sur la question, sont d’ailleurs à la source de la production par Pierrich Plusquellec, en collaboration avec Nathe François, d’un ouvrage grand public, Votre intuition, ce superpouvoir, publié en février dernier aux Éditions Trécarré. « Nous avons écrit ce livre afin de contribuer à l’accessibilité de la recherche scientifique sur la communication non verbale. Notre livre s’adresse à tous ceux et celles qui souhaitent savoir ce que les publications scientifiques, révisées par les pairs, disent sur ce sujet » conclut Pierrich Plusquellec.

L’étude de Pierrich Plusquellec et Vincent Denault est parue dans la revue Journal of Nonverbal Behavior sous le titre The 1000 Most Cited Papers on Visible Nonverbal Behavior: A Bibliometric Analysis : http://link.springer.com/article/10.1007/s10919-018-0280-9

Le livre Votre intuition, ce superpouvoir de Pierrich Plusquellec et Nathe François a été publié aux Éditions Trécarré :
http://www.editions-trecarre.com/votre-intuition-superpouvoir/pierrich-plusquellec/livre/9782895687412

Pierrich Plusquellec

Pierrich Plusquellec est chercheur au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (CRIUSMM) et professeur agrégé à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal. Il détient un doctorat en biologie du comportement de l’Université Paris XIII au cours duquel il a étudié les techniques d’observation et d’analyse des comportements. Il est également co-directeur du Centre d’études sur le stress humain du CRIUSMM, et il dirige le Laboratoire d’observation et d’éthologie humaine du Québec.

Vincent Denault est avocat et examinateur agréé en matière de fraude, membre du Barreau du Québec et de l’Association of Certified Fraud Examiners. Il détient une maitrise en droit de l’Université du Québec à Montréal au cours de laquelle il a étudié l’impact du comportement non verbal des témoins lors de procès. Il est également doctorant et chargé de cours au Département de communication de l’Université de Montréal, et premier récipiendaire du Emerging Scholar Award (2016) de la Nonverbal Division de la National Communication Association.

Nathe François

Nathe François est coordonnatrice au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal où elle veille au déploiement d’une banque de données biologiques, psychosociales et cliniques. Elle détient un doctorat en sciences de la vie, spécialité éthologie, de l’Université de Tours au cours duquel elle a étudié les techniques d’observation et d’analyse des comportements. Elle a réalisé un post-doctorat sur le développement social des enfants au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine. Elle a rejoint le CESCNOV en Janvier 2018.

Le Centre d’études en sciences de la communication non verbale a pour objectifs la production et la diffusion auprès du grand public de connaissances scientifiques sur la communication non verbale, ainsi que la promotion de pratiques fondées sur des données probantes auprès d’organisations œuvrant dans différents secteurs d’activités.

L’Institut universitaire en santé mentale de Montréal offre des services spécialisés et ultraspécialisés en santé mentale. Chef de file dans son domaine, il développe des savoirs par la recherche, l’enseignement et l’évaluation. L’institut universitaire en santé mentale de Montréal est membre du grand réseau d’excellence en santé de l’Université de Montréal.

 

Pour information et entrevues :
Florence Meney – relations avec les médias CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
514 755-2516
fmeney.iusmm@ssss.gouv.qc.ca

Myélome multiple : Une étude audacieuse pour rendre l’allogreffe plus sûre et plus efficace

Montréal, le 11 mai 2018- Une étude menée par le Dr Jean Roy (médecin hématologue et professeur titulaire à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal) sur une cohorte de dix patients, visant à comprendre comment endiguer les risques associés au traitement du myélome multiple, un cancer pernicieux, adopte une approche novatrice en misant sur les propriétés immunologiques particulières du sang de cordon dans le but de rendre l’allogreffe, traitement privilégié pour tenter de guérir cette maladie,  plus sûre et plus efficace.

«Cette nouvelle étape permet d’élargir l’horizon de l’espoir pour les personnes frappées par cette terrible maladie», a déclaré Dr Denis-Claude Roy, directeur de la recherche du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS-EMTL).

Ces travaux, effectués à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont sont soutenus par le Réseau canadien de recherche sur les cellules souches,  la Chaire Maryse et William Brock pour la recherche appliquée en greffe de cellules souches de l’Université de Montréal et la société de biotechnologie ExCellThera.

Le défi de l’allogreffe
Le myélome multiple, l’un des cancers de la moelle osseuse les plus fréquents au Canada, demeure encore incurable, s’accompagnant d’une espérance de vie d’environ 5 à 6 ans. Les patients qui se présentent avec une maladie avancée, des anomalies des chromosomes, des cellules de myélome dans le sang ou qui ne répondent pas à leur traitement initial ont une survie diminuée d’environ trois ans. Jusqu’à maintenant, la seule option curative pour les patients atteints de myélome multiple est la greffe de cellules souches d’un donneur familial ou non apparenté. Toutefois, l’allogreffe demeure associée à de nombreux effets indésirables, le plus important étant celui de la maladie du greffon contre l’hôte, une condition qui survient lorsque les cellules du donneur attaquent les organes du receveur. Cette complication s’accompagne d’un taux de mortalité de 10 à 20 %. Chez les survivants à long terme, les complications immunitaires (jusqu’à 80 % des patients) et la rechute (jusqu’à 50 % des patients) demeurent encore trop fréquentes. L’allogreffe doit donc être raffinée  pour pouvoir guérir davantage de patients atteints de myélome.

Le sang de cordon ombilical est associé à une incidence nettement moindre de complications immunitaires tout en ayant un effet anti-cancéreux puissant. Il est utilisé depuis plusieurs décennies chez les enfants mais plus rarement chez les adultes en raison de son faible nombre de cellules souches.

La molécule de l’espoir
Récemment, une nouvelle molécule découverte par le Dr. Guy Sauvageau, Anne Marinier et leurs collègues à l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie de l’Université de Montréal appelée UM171, a permis d’augmenter jusqu’à 30 fois en laboratoire le nombre de cellules souches contenues dans le sang de cordon avec des résultats prometteurs chez les premiers 22 patients de l’étude clinique en cours, principalement atteints de leucémie. Au cours de l’étude qui sera menée sur une cohorte de dix patients atteints de myélome multiple à haut risque de rechute, des sangs de cordon seront cultivés en laboratoire avec la molécule UM171 puis injectés aux patients dans l’espoir de les guérir avec moins de complications immunitaires. Si les résultats attendus se concrétisent, l’allogreffe de sang de cordon rendue possible grâce à la molécule UM171 pourrait ainsi devenir le traitement de choix pour les patients atteints d’un myélome multiple. Les droits exclusifs à la molécule UM171 sont détenus par ExCellThera.

À propos du CIUSSS de l’Est-de l’Île-de-Montréal
Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS-Est) regroupe l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, l’Hôpital Santa Cabrini, le CHSLD Polonais Marie-Curie-Sklodowska et l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, de même que les centres de santé et services sociaux de Saint-Léonard et de Saint-Michel, de la Pointe-de-l’Île et Lucille-Teasdale. Il compte près de 15 000 employés et près de mille médecins (ETP) répartis au sein de 43 points de services pour une population de 500 000 personnes. Il offre une gamme complète de soins de santé et de services sociaux de première ligne, de soins hospitaliers généraux, spécialisés, surspécialisés et de soins en santé mentale. Il offre également des soins de longue durée en hébergement. Affilié à l’Université de Montréal, le CIUSSS-Est conjugue les missions d’enseignement, d’évaluation et de recherche avec la formation de médecins et professionnels de la santé. Ses deux centres de recherche d’envergure se démarquent sur les plans national et international dans les sphères d’expertise que sont la santé mentale, l’immuno-oncologie, la santé de la vision, la néphrologie et la thérapie cellulaire. www.ciusss-estmtl.gouv.qc.ca

Pour information et entrevues :
Florence Meney – relations avec les médias
CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
514 755-2516
fmeney.iusmm@ssss.gouv.qc.ca

 

Congé férié – Journée nationale des patriotes

Veuillez noter que les centres de prélèvement et les cliniques externes de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont et de l’Hôpital Santa Cabrini seront fermés le lundi 21 mai 2018.

Pour connaître les heures d’ouverture des services offerts dans votre CLSC, consultez la liste ci-bas.

Il est conseillé de téléphoner avant de vous présenter. Suivez le lien suivant afin d’obtenir les coordonnées de votre installation.

CLSC de Mercier-Est

Voici l’horaire des services qui seront offerts le lundi 21 mai 2018 :

  • Accueil psychosocial :
    • Fermé
  • Soins infirmiers :
    • Avec rendez-vous : ouvert de 8 h à 16 h
    • Sans rendez-vous : ouvert de 8 h à 16 h
  • Services médicaux :
    • Fermé
  • Prélèvements :
    • Fermé
CLSC de l’Est-de-Montréal

Voici l’horaire des services qui seront offerts le lundi 21 mai 2018 :

  • Accueil psychosocial :
    • ouvert de 8 h à midi et de 13 h à 16 h
  • Soins infirmiers :
    • Avec rendez-vous (pour la clientèle ayant un dossier au CLSC) : ouvert de 8 h à midi et de 13 h à 16 h
    • Sans rendez-vous pour tous : ouvert de 8 h à midi et de 13 h à 16 h
  • Services médicaux :
    • Fermé
  • Prélèvements :
    • Fermé
  • Radiologie :
    • Avec rendez-vous (pour la clientèle ayant un dossier au CLSC) : ouvert de 8 h à midi et de 13 h à 16 h
    • Sans rendez-vous pour tous : ouvert de 8 h à midi et de 13 h à 16 h
CLSC de Rivières-des-Prairies

Voici l’horaire des services qui seront offerts le lundi 21 mai 2018 :

  • Accueil psychosocial :
    • Fermé
  • Soins infirmiers :
    • Avec rendez-vous (pour la clientèle ayant un dossier au CLSC) : ouvert de 8 h à midi et de 13 h à 16 h
    • Sans rendez-vous pour tous : ouvert de 8 h à midi et de 13 h à 16 h
  • Services médicaux :
    • Fermé
  • Prélèvements :
    • Fermé
CLSC de Saint-Léonard

Voici l’horaire des services qui seront offerts le lundi 21 mai 2018 :

  • Accueil psychosocial :
    • Fermé
  • Soins infirmiers :
    • Fermé
  • Services médicaux :
    • Fermé
  • Prélèvements :
    • Fermé
CLSC de Saint-Michel

Voici l’horaire des services qui seront offerts le lundi 21 mai 2018 :

  • Accueil psychosocial :
    • Ouvert de 8 h à 16 h
  • Soins infirmiers :
    • Avec rendez-vous (pour la clientèle ayant un dossier au CLSC) : ouvert de 8 h à 16 h
    • Sans rendez-vous pour tous : ouvert de 8 h à 16 h
  • Services médicaux :
    • Fermé
  • Prélèvements :
    • Fermé
CLSC de Hochelaga-Maisonneuve

Voici l’horaire des services qui seront offerts le lundi 21 mai 2018 :

  • Accueil psychosocial :
    • ouvert de 8 h à 16 h
  • Soins infirmiers :
    • Avec et sans rendez-vous pour tous : ouvert de 8 h à 16 h
  • Services médicaux :
    • Fermé
  • Prélèvements :
    • Fermé
CLSC Olivier-Guimond

Voici l’horaire des services qui seront offerts le lundi 21 mai 2018 :

  • Accueil psychosocial :
    • Fermé
  • Soins infirmiers :
    • Fermé
  • Services médicaux :
    • Fermé
  • Prélèvements :
    • Fermé
CLSC de Rosemont

Voici l’horaire des services qui seront offerts le lundi 21 mai 2018 :

  • Accueil psychosocial :
    • Fermé
  • Soins infirmiers :
    • Fermé
  • Services médicaux :
    • Fermé
  • Prélèvements :
    • Fermé

L’expertise de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont au cœur de la recherche sur la leucémie et le lymphome chez les enfants et les jeunes adultes

Montréal, le 8 mai 2018 Le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS-EMTL) est heureux d’annoncer que plusieurs de ses chercheurs participeront à une offensive majeure contre le cancer pédiatrique grâce à un octroi global de 3,8 M$. Ces sommes seront investies à Montréal dans le Programme de recherche Société canadienne du cancer/Fondation Cole pour financer la recherche sur la leucémie et le lymphome chez les enfants et les jeunes adultes.

Les chercheurs Josée Hébert, Guy Sauvageau , Frédérick Mallette, Heather Melichar, Jean-Sébastien Delisle, Claude Perreault et  Elliot Drobetsky sont au cœur de plusieurs de sept projets de pointe qui seront financés d’ici 2021.

«Cette excellente nouvelle nourrit notre espoir de voir les avancées en matière de soins aux jeunes patients prendre une impulsion nouvelle. En mettant en commun leurs travaux, ces forces vives de la recherche peuvent aller très loin dans la compréhension des cancers les plus agressifs », a déclaré Dr Denis-Claude Roy, directeur scientifique du CIUSSS-EMTL.

L’initiative permettra de positionner Montréal et le Québec comme plaques tournantes de la recherche pour ces deux cancers qui représentent à eux deux plus de 40 % des cas de cancer pédiatrique diagnostiqués annuellement au pays. Rappelons que le cancer est la première cause de décès par maladie chez les enfants au Canada.

« La Société canadienne du cancer est l’organisme communautaire qui investit le plus en recherche sur le cancer pédiatrique au pays. Elle a versé 1,5 M$ dans ce projet et la Fondation Cole a contribué à hauteur de 650 000 $. Les derniers 1,65 M$ du fonds de recherche proviennent de donateurs, bailleurs de fonds privés, organismes subventionnaires, hôpitaux et universités, a déclaré Suzanne Dubois, directrice générale de la SCC – Québec. Notre duo est devenu un trio très payant qui, comme au hockey, nous permettra de marquer un but – et pourquoi pas, de gagner la coupe! »

En 2015, la Fondation Cole a contacté la SCC pour qu’elles trouvent ensemble comment faire de Montréal le centre d’excellence au pays en recherche sur la leucémie et le lymphome chez les enfants et les jeunes adultes. Ce partenariat avait aussi pour but dès le départ attirer d’autres investisseurs afin d’amasser près du double de ce que la SCC et la Fondation Cole avaient prévu investir ensemble dans le projet.

En plus d’innover dans son mode de financement, le Programme de recherche Société canadienne du cancer/Fondation Cole a voulu briser les barrières et permettre une collaboration plus étroite entre les établissements dans le but de maximiser les ressources.

Le Programme permettra une meilleure convergence entre les différents établissements dédiés à la recherche, la formation de nouvelles équipes de chercheurs et l’émergence de nouvelles idées. De plus, les sept projets subventionnés incluront aussi la participation de cliniciens (médecins traitants), une autre particularité du programme.

Noms des six établissements montréalais où les projets du Programme de recherche Société canadienne du cancer/Fondation Cole auront lieu :
– Le Centre de recherche sur le cancer Goodman (CRCG)
– Le CHU Sainte-Justine
– L’Hôpital général juif
– L’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (CIUSSS-EMTL)
– L’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC)
– L’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM)

Noms des investisseurs du Programme Société canadienne du cancer/Fondation Cole
·         Chaire Maryse et William Brock
·         Fondation de la Famille Birks
·         Fondation CHU Sainte-Justine
·         Fondation Drummond
·         Fondation de la famille Morris et Rosalind Goodman
·         Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants
·         Fondation Henry et Berenice Kaufmann
·         Fondation David Laidley
·         Fondation Letko Brosseau-WCPD
·         Fondation Mirella et Lino Saputo
·         Fondation Molson
·         Fondation Familiale Trottier
·         Fondation R. Howard Webster
·         Fondation de la Famille Zeller
·         Fonds de recherche du Québec – Santé
·         Power Corporation
·         Université de Montréal

À propos du CIUSSS de l’Est-de l’Île-de-Montréal
Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS-Est) regroupe l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, l’Hôpital Santa Cabrini, le CHSLD Polonais Marie-Curie-Sklodowska et l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, de même que les centres de santé et services sociaux de Saint-Léonard et de Saint-Michel, de la Pointe-de-l’Île et Lucille-Teasdale. Il compte près de 15 000 employés et près de mille médecins (ETP) répartis au sein de 43 points de services pour une population de 500 000 personnes. Il offre une gamme complète de soins de santé et de services sociaux de première ligne, de soins hospitaliers généraux, spécialisés, surspécialisés et de soins en santé mentale. Il offre également des soins de longue durée en hébergement. Affilié à l’Université de Montréal, le CIUSSS-Est conjugue les missions d’enseignement, d’évaluation et de recherche avec la formation de médecins et professionnels de la santé. Ses deux centres de recherche d’envergure se démarquent sur les plans national et international dans les sphères d’expertise que sont la santé mentale, l’immuno-oncologie, la santé de la vision, la néphrologie et la thérapie cellulaire. www.ciusss-estmtl.gouv.qc.ca

À propos de la Fondation Cole
La Fondation Cole offre des bourses de recherche de deux ans à des cliniciens ainsi qu’à des scientifiques de niveau doctoral et postdoctoral qui mènent des travaux sur la leucémie et d’autres maladies connexes chez les enfants et les jeunes adultes. Par l’intermédiaire de ses bourses de recherche, la Fondation Cole a accordé plus de 11 M$ aux chercheurs des hôpitaux et laboratoires du Grand Montréal. Feu John N. (Jack) Cole a créé la Fondation en 1980 pour soutenir la recherche effectuée à Montréal en hématologie-oncologie pédiatrique. L’homme d’affaires est à l’origine du Laboratoire Penny Cole de l’Hôpital de Montréal pour enfants et de la Chaire en hématologie-oncologie pédiatrique Jack Cole de l’Université McGill.

À propos de la Société canadienne du cancer
Chaque année, deux millions de Québécois se tournent vers la Société canadienne du cancer (SCC). Au Québec, les dons recueillis, notamment lors des 85 Relais pour la vie de la SCC permettent :
– de prévenir plus de cancers et d’exiger des lois qui protègent la santé;
– de financer davantage de projets de recherche;
– de soutenir plus de personnes touchées par le cancer.

Visitez cancer.ca ou appelez-nous au 1 888 939-3333.

 

Pour information et entrevues :
Florence Meney – relations avec les médias
CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
514 755-2516
fmeney.iusmm@ssss.gouv.qc.ca