Actualité

Stagiaire en infographie-arts graphiques-multimédia CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (117070400)

 

Organisation : CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
Lieux de Travail : 7401, rue Hochelaga
Quart : Jour, temps complet (5 jours / semaine) ou temps partiel

Période : Session Automne – sept 2017 à déc 2017 (selon disponibilité)
Nombre de stagiaire : 1

Description de l’établissement :

Le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal regroupe l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, l’Hôpital Santa Cabrino, l’Institut Canadien-Polonais du Bien Être Inc., l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal et les CSSS suivants:  Lucille-Teasdale, Saint-Léonard et Saint-Michel et de la Pointe-de-l’Île.  Le CIUSSS EIM exploite les missions suivantes :  centre de santé et de services sociaux, centre hospitalier de soins généraux et spécialisés, centre hospitalier de soins psychiatriques (mission régionale) et centre d’hébergement de soins de longue durée.

Site web de l’établissement :  http://ciusss-estmtl.gouv.qc.ca/

La direction adjointe des communications et des affaires juridiques (DACAJ) est composée de deux services:
– Service des communications internes et projets organisationnels
– Service des communications corporatives et des relations avec le réseau

La DACAJ est une équipe d’une vingtaine de personnes (gestionnaires, agents d’information, technicien en communication et arts graphiques et agentes adm) spécialisées en communication.

L’offre de service de la DACAJ comprend les sphères d’expertise suivantes :

  • Communications stratégiques – services-conseils et plans de communication
  • Relation publiques (relations de presse)
  • Communications numériques : internet, intranet, affichage dynamique et médias sociaux
  • Organisation d’événements
  • Promotion et publicité
  • Infographie et arts graphiques
  • Relations avec la population et les fondations du CIUSSS-EMTL
  • Gestion de l’image de marque

Description du stage :

  • Conception de projets graphiques pour le Web et pour l’imprimé (affiches, dépliants, bannières Web, publicités, power point, rapports, etc.)
  • Déclinaison des concepts et des visuels pour les différents médias numériques (intranet, internet, médias sociaux, écrans numériques)
  • Conception d’image graphique ou d’identité visuelle

À ces tâches s’ajouteront toutes demandes de la part de son superviseur de stage ou supérieur immédiat.

Exigences demandées:

  • Être étudiant(e) en technique de multimédia ou en intégration multimédia ou en graphisme ou en arts graphiques
  • Excellente maîtrise du français écrit
  • Maîtrise des outils de la suite CS5 (InDesign, Illustrator, Photoshop)

Qualités requises:

  • Rigueur et organisation
  • Dynamisme et créativité
  • Autonomie
  • Capacité d’adaptation
  • Gestion des priorités

Pour soumettre votre candidature :

Les personnes intéressées doivent soumettre leur candidature (lettre d’intention et curriculum vitae) en ligne, en cliquant sur « APPLIQUER ».

Veuillez noter que la majorité des communications se feront par courriel.  Il est important de porter une attention particulière aux courriels « CIUSSS de l’Est-dl’Île-de-Montréal » qui risquent de se retrouver dans la section « courriel indésirable ou spam » par erreur.

Nous communiquerons qu’avec les personnes sélectionnées.


Appliquer

Annonce du don de 40 000 $ soins palliatifs à la Pointe de l’île

Nous remercions la Fondation des gens d’affaires et des industries de l’Est de Montréal pour sa généreuse contribution de 40 000 $ destinée aux soins palliatifs à domicile à la Pointe-de-l’Île.

« Nous sommes ravis de ce don qui permettra l’acquisition d’aides techniques, d’équipements médicaux ainsi qu’unfonds de dépannage destiné aux clientèles plus vulnérables », déclare M. Yvan Gendron, président-directeur général du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal. « Je tiens aussi à témoigner toute ma reconnaissance à la Fondation des gens d’affaires et des industries de l’Est de Montréal pour leur grande implication dans la communauté. C’est grâce à la mobilisation de tous que nous pouvons, notamment, contribuer concrètement au bien-être des personnes en fin de vie et de leur famille », ajoute-t-il.

Recrutement – Traitement du trouble de stress post-traumatique

Une étude est en cours de recrutement pour évaluer l’efficacité respective de deux formes de thérapie reconnues pour le traitement du trouble de stress post-traumatique (TSPT). En plus de bénéficier gratuitement d’un traitement psychologique spécialisé et de contribuer à l’amélioration des connaissances scientifiques, les participants recevront une indemnité pouvant atteindre 150 $.

Le TSPT se caractérise par le développement de symptômes intrusifs faisant suite à l’exposition à un évènement traumatique en tant que victime ou témoin, par exemple le sentiment de revivre des aspects de l’évènement traumatique, le sentiment d’être détaché d’autrui ou les cauchemars récurrents. Près d’un Canadien sur dix peut en être affecté au cours de sa vie.

Le projet de recherche

Le projet de recherche vise à tester l’efficacité de deux formes de thérapie cognitivo-comportementales (TCC) reconnues pour le traitement du TSPT et des problèmes connexes (par ex.: symptômes dépressifs et difficultés de sommeil). Les participant(e)s se verront assigné(e)s aléatoirement à l’une des deux formes de TCC. Des évaluations seront complétées en cours de traitement ainsi qu’en suivi jusqu’à un an suite au traitement.

Critères de sélection

Les participants devront rencontrer les critères suivants :

  1. Être âgés entre 18 et 70 ans,
  2. Avoir été victime ou témoin d’un événement traumatique à l’âge adulte,
  3. Avoir un diagnostic principal de TSPT,
  4. Ne pas souffrir de symptômes psychotiques ou d’un trouble bipolaire,
  5. Être en mesure de s’exprimer et de lire en français.

 

Nous sommes en mesure de faire une évaluation dans le cas où un individu croit être atteint de TSPT, mais n’a pas obtenu le diagnostic de manière formelle à ce jour.

Prenez note qu’une entrevue téléphonique de présélection sera effectuée et servira à valider l’admissibilité des participant(e)s.

Pour plus d’information et pour vous inscrire :
Isabelle Bernier
Coordonnatrice de recherche
Centre d’étude sur le trauma
514 251-4000, poste 3734
ibernier.iusmm@ssss.gouv.qc.ca
plusqu1souvenir.ca

Centre d’excellence en thérapie cellulaire de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont : Quatre ans de médecine du futur au service des patients

Faire multiplier des cellules souches pour permettre la greffe, sélectionner les cellules que l’on va injecter, «éduquer» le système immunitaire pour lui apprendre à reconnaître et à éliminer un virus ou des cellules tumorales, réparer des cellules malades en injectant des neuves, telles sont quelques-unes des applications récemment déployées au Centre d’excellence en thérapie cellulaire de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal), qui, quatre ans après son ouverture officielle, peut se réjouir de l’étendue du travail accompli entre les murs de ce qui constitue le plus important centre du genre au Canada.

« Plusieurs de ces études cliniques en cours sont porteuses d’espoir de guérison à court ou moyen terme pour des maladies graves comme la leucémie, les lymphomes, les myélomes, la dégénérescence maculaire, la reconstruction articulaire, le diabète, la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer », a déclaré Yvan Gendron, président-directeur général du CIUSSS de de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

Le progrès en marche
Cette date anniversaire permet de souligner la réalisation d’avancées majeures du Centre d’excellence en thérapie cellulaire (CECT) qui ont permis de générer et d’injecter à des patients des cellules aux propriétés thérapeutiques uniques.

– Des patients ont par exemple reçu des cellules qui s’attaquent à des infections virales réfractaires à tous les autres traitements. Cette stratégie développée par le Dr Jean-Sebastien Delisle a été utilisée avec succès pour traiter des patients du Québec et d’ailleurs au Canada.

– Des patients atteints de maladie du greffon-contre-l’hôte réfractaire au traitement reçoivent, sous la direction du Dr Imran Ahmad, des cellules antirejet afin de contrôler leur maladie.

– Des approches des plus innovatrices à base de cellules souches de sang de cordon ombilical sont actuellement en évaluation par les Drs Sandra Cohen et Guy Sauvageau.

– Une nouvelle stratégie de greffe de cellules souches à partir de donneurs semi-compatibles permet de réaliser des greffes sans utiliser d’agent antirejet (Drs Silvy Lachance, Jean Roy et Denis-Claude Roy).

– Des cellules souches du sang ont été administrées à des patients avec une insuffisance cardiaque (Drs Nicolas Noiseux, Samer Mansour, Shant der Sarkissian et Denis-Claude Roy).

Cette date anniversaire est aussi l’occasion de mesurer l’ampleur de la tâche à poursuivre dans les prochaines années pour venir à bout d’une foule d’autres pathologies des plus dévastatrices.

Le Centre d’excellence en thérapie cellulaire
Le CETC, dirigé par Denis-Claude Roy, constitue l’un des pôles internationaux pour le développement de la thérapie cellulaire et de la médecine régénératrice. Ses scientifiques, affilés à l’Université de Montréal, s’illustrent régulièrement par leurs publications et découvertes de premier plan. Les travaux du CETC sont concentrés dans les domaines où l’expertise de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont et de son centre de recherche est déjà reconnue, comme l’hémato-oncologie (leucémie, lymphomes, myélomes), l’ophtalmologie (dégénérescence maculaire et greffe de cornée), la néphrologie et l’orthopédie (reconstruction articulaire).

La thérapie cellulaire a le potentiel de soigner :
1. plusieurs types de cancer : leucémies, lymphomes, myélomes, cancer des os, cancer du sein, cancer du poumon, mélanome, cancer du rein, cancer des testicules et autres;
2. les maladies cardiaques : infarctus, insuffisance cardiaque;
3. désordres neurologiques : maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer, accidents cérébrovasculaires, traumatismes de la moelle épinière;
4. maladies oculaires : dégénérescence maculaire, glaucome, anomalies de la cornée;
5. maladies auto-immunes : diabète, sclérodermie, lupus érythémateux, arthrite rhumatoïde, atteintes rénales et autres;
6. maladies musculo-squelettiques : traumatismes endommageant le cartilage, arthrose, dystrophie musculaire.

Pour information et entrevues

Florence Meney
Relations médias | CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
Cell. : 514 755-2516 | fmeney.iusmm@ssss.gouv.qc.ca