Actualité

Inhibition des HDAC de classe III

Vers une meilleure compréhension des mécanismes bloquant la croissance des cellules cancéreuses

Les dommages à l’ADN peuvent conduire à l’inactivation ou à la dérégulation de gènes et causer diverses maladies telles que le cancer. Plusieurs mécanismes de réparation de l’ADN permettent par contre aux cellules de survivre à ces dommages. Or, une étude dirigée par Antoine Simoneau, du laboratoire d‘Hugo Wurtele, chercheur en immunologie-oncologie à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, affilié à l’Université de Montréal) et récemment publiée dans la prestigieuse revue Nucleic Acids Research, fournit de précieux renseignements sur certains mécanismes gouvernant la réparation de l’ADN. Ces travaux, fruit de la collaboration entre plusieurs établissements, ouvrent aussi la voie à une meilleure compréhension des mécanismes d’action des médicaments qui préviennent la croissance des cellules cancéreuses.

La recherche

Hugo Wurtele, chercheur
Hugo Wurtele, chercheur

Afin de s’adapter à la taille restreinte du noyau cellulaire, l’ADN est enroulé autour de protéines appelées histones pour former la chromatine. Les cellules peuvent modifier chimiquement les histones, de façon à changer la structure de la chromatine et ainsi réguler les diverses fonctions de l’ADN. Des recherches récentes montrent que de nouveaux médicaments du type inhibiteurs de déacétylases d’histones (HDAC), qui influencent la chromatine, sont prometteurs pour le traitement du cancer.

Les recherches de l’équipe du Dr Hugo Wurtele et de ses collaborateurs ont utilisé la levure comme système modèle pour comprendre, au niveau moléculaire, les mécanismes qui influencent la croissance cellulaire en présence d’une classe particulière d’inhibiteurs d’HDAC.

Ses expériences démontrent que l’inhibition des HDAC de classe III, qui influencent divers processus cellulaires impliqués dans la carcinogénèse et la réponse aux agents de chimiothérapie, bloque fortement la prolifération des cellules en prévenant le fonctionnement normal de divers facteurs impliqués dans la réponse aux dommages à l’ADN générés de façon spontanée par le métabolisme cellulaire.

« Ces recherches fondamentales permettent une meilleure compréhension des effets globaux des inhibiteurs de HDAC sur les cellules, et pourraient conduire, à terme, à une optimisation de leur utilisation en clinique », explique Dr Wurtele.

Ces observations guideront les études à venir du laboratoire de Dr Wurtele pour tenter de déterminer comment cette nouvelle classe de médicament inhibe la croissance des cellules cancéreuses.

Fruit d’une collaboration

Cette étude est une collaboration entre les groupes de recherche d’Hugo Wurtele (Hôpital Maisonneuve-RosemontUniversité de Montréal), Martine Raymond (IRIC-Université de Montréal), Corey Nislow et Gury Giaever (University of British Columbia), et d’Adnane Sellam (chercheur au CHUQ/Université Laval).

Financement de ces travaux

Cette recherche a reçu des fonds des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), de l’Institut Mérieux et a bénéficié d’un octroi de la Fondation Cole.

Les médias en parlent…
TVA.ca
Eureka Alert
UdeM Nouvelles
Canoe.ca

Pour information et entrevues 

Florence Meney – Équipe relations médias
CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
Cell. : 514 755-2516
fmeney.iusmm@ssss.gouv.qc.ca

Forum de participation citoyenne sur les urgences – Pourquoi l’urgence?

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS-EMtl) tient aujourd’hui un premier forum animé par l’Institut du Nouveau Monde (INM) au cours duquel les citoyens, les acteurs du milieu communautaire, politique ou institutionnel ainsi que les professionnels de la santé sont invités à réfléchir ensemble aux moyens d’améliorer la fluidité des soins de santé sur le territoire de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

logo-partcitoy-forum-250x25À l’occasion du réaménagement de la salle d’urgence de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, dont la fin des travaux est prévue pour janvier 2016, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Est-de-l’Île-de-Montréal a fait appel à l’INM pour contribuer à l’organisation et animer un forum participatif afin de faire le point sur les habitudes des usagers et les solutions de rechange possibles au recours à l’urgence.

« Ce forum est une première étape concrète qui témoigne de la volonté de notre organisation de se rapprocher de la communauté, de la population. Elle nous permettra d’être plus près pour mieux comprendre et donc pour mieux répondre aux besoins. » déclare Denise Fortin, présidente-directrice générale adjointe du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

logo-inmMichel Venne, directeur général de l’INM, explique la vision et les objectifs de la démarche : « La meilleure manière d’élaborer des solutions concrètes et durables est de tenir un réel dialogue avec l’ensemble des parties prenantes, ce qui veut dire autant les usagers que les professionnels de la santé ou les acteurs du milieu qui offrent des services à la population au quotidien. Nous souhaitons que chacun réfléchisse à comment il peut contribuer à créer ou à utiliser d’autres portes d’entrée que l’urgence lorsqu’un besoin en santé se présente. »

Les parties prenantes ne pouvant être présentes au Forum sont invitées à participer aux échanges sur Twitter avec l’aide du mot-clic #ForumUrgences.

Pour consulter le programme de la journée, cliquez ici (PDF).

Les médias en parlent…
Radio-Canada – 15-18
Journal de Rosemont 

Pour plus d’information ou pour des demandes d’entrevues :

Florence Meney – Relations médias
CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
fmeney.iusmm@ssss.gouv.qc.ca I Cell. : 514 755-2516

Sophie Seguin-Lamarche, directrice des communications à l’Institut du Nouveau Monde
sophie.seguin@inm.qc.ca | Bur.: 514 934-5999 poste 262 | Cell.: 514 943-7893

Un précieux coup de pouce octroyé au Dr El Bachir Affar

El-Bachir-Affar-250Les travaux du Dr El Bachir Affar, chercheur en Immunologie-oncologie à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont et membre de la faculté de médecine de l’Université de Montréal, viennent de recevoir un précieux coup de pouce grâce à un octroi de 75 000 dollars américains de la fondation Mesothelioma Applied Research Foundation (Meso Foundation).

Cette fondation américaine a pour vocation de nourrir et d’encourager la recherche, les soins et la connaissance de cette maladie.

Le mésothéliome est une forme rare et virulente de cancer des surfaces mésothéliales qui affecte le revêtement des poumons(la plèvre), de la cavité abdominale (le péritoine) ou l’enveloppe du cœur (le péricarde).

La fondation se dit particulièrement enthousiaste face aux efforts de Dr El Bachir Affar et de son équipe pour faire avancer la connaissance et les avenues de traitements de cette affection dévastatrice.

Grippe ou de la gastro-entérite, prenez la bonne décision

Grippe

La grippe est une infection des voies respiratoires qui se transmet très facilement. Elle est causée par le virus de l’influenza. Au Québec, ce virus circule surtout pendant la période allant de la fin de l’automne jusqu’au début du printemps. Les symptômes de la grippe, qui débutent soudainement, et leur gravité peuvent varier en fonction de l’âge et de l’état de santé.

Les principaux symptômes sont les suivants :

  • fièvre soudaine, entre 38 °C et 40 °C (100,4 °F et 104 °F) ;
  • toux soudaine ;
  • mal de gorge ;
  • douleurs musculaires ou articulaires ;
  • fatigue extrême ;
  • maux de tête.

Des symptômes comme des nausées, des vomissements, de la diarrhée et des douleurs au ventre peuvent aussi être présents. Ces symptômes sont plus fréquents chez les enfants.

La grippe est souvent confondue avec d’autres infections respiratoires comme le rhume.

En tout temps, appliquez les mesures d’hygiène et de prévention pour éviter la contamination :

  • grippe-gastro-aide-decisionlavez-vous souvent les mains à l’eau et au savon ;
  • toussez ou éternuez dans le pli de votre coude ou dans le haut de votre bras plutôt que dans vos mains ;
  •  nettoyez régulièrement votre environnement.

Si vous avez les symptôme de la grippe télécharger l’aide à la décision pour vous aider à prendre la meilleure décision pour vous et vos proches (PDF)

Gastro

La gastro-entérite peut être causée par un virus, une bactérie ou un parasite.

Les principaux symptômes de la gastro-entérite sont les suivants :

  • diarrhée : au moins 3 selles liquides ou semi-liquides par période de 24 heures;
  • crampes abdominales ;
  • nausées ;
  • vomissements ;
  • fièvre (dans certains cas).

Les symptômes de la gastro-entérite durent habituellement de 24 à 72 heures. Une personne atteinte est généralement contagieuse en présence de symptômes et surtout au moment où ceux-ci sont les plus sévères. Elle peut demeurer contagieuse quelques semaines après la disparition des
symptômes.

Appliquez les mesures d’hygiène et de prévention pour limiter la transmission :

  • grippe-gastro-aide-Gastrolavez-vous souvent les mains à l’eau et au savon ;
  • utilisez un rince-mains antiseptique si vous n’avez pas d’eau et de savon ;
  • désinfectez régulièrement la toilette, les surfaces ou les objets qui pourraient être souillés par des selles ou des vomissements ;
  • évitez de préparer des repas pour d’autres personnes ;
  • restez à la maison.

Si vous avez les symptôme de la gastro-entérite télécharger l’aide à la décision pour vous aider à prendre la meilleure décision pour vous et vos proches (PDF)

Autres sources

Portail santé mieux-être
Portail sante montréal

Une étudiante en médecine moléculaire à l’honneur

La prestigieuse publication scientifique américaine Journal of Biological Chemistry (JBC) a récemment mis en vedette une de nos étudiantes en biochimie et médecine moléculaire (Université de Montréal) et jeune chercheuse au laboratoire du Dr. El Bachir Affar au centre de recherche de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (une installation du CIUSSS de l’Est-de-l’’Île-de-Montréal)

Salima-Daou-250x250Salima Daou en effet fait l’objet d’une mention spéciale (highlight) dans la publication JBC pour ses travaux sur les mécanismes complexes entourant le dérèglement des cellules qui mène au cancer (Tumor Suppressor BAP1 Forms Complexes with Two Transcriptional Regulators That Get Disrupted in Cancer)

Salima explique avoir été de tous temps fascinée par les mécanismes cellulaires et leurs liens avec les problèmes de santé.

Félicitations à cette jeune scientifique de talent!