Impacts cérébraux d’une thérapie pour les gens atteints du syndrome de Gilles de la Tourette

En plus de son effet sur les tics chroniques, la thérapie cognitivo comportementale (TCC) permettrait de modifier le fonctionnement cérébral des personnes atteintes du syndrome de Gilles de la Tourette (SGT). C’est ce que nous apprend une étude réalisée par des chercheurs de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal) et de l’Université de Montréal, dont les résultats sont présentés au 1st World Congress on Tourette Syndrome and Tic Disorders, qui se tient à Londres du 24 au 26 juin.

Le syndrome de Gilles de la Tourette (SGT) est un trouble neuropsychiatrique dont la principale caractéristique est la présence de tics moteurs et vocaux chez les patients qui en sont atteints. Un tic est généralement défini comme un mouvement ou une vocalisation semi-involontaire et sans but précis. «Il n’existe pas encore d’explication définitive des causes de ce syndrome, mais on sait que les tics sont liés à une mauvaise communication entre l’aire motrice supplémentaire, une région du cortex cérébral, et des régions plus profondes, qu’on appelle les noyaux gris centraux,» explique Simon Morand-Beaulieu, étudiant au Centre d’études sur les tics et les tocs de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal et au Département de neurosciences de l’Université de Montréal.

En savoir plus sur l’étude

Pour information 
Catherine Dion
Agente d’information – relations médias
CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
Bureau : 514 251-4000, poste 2986 | Cell. : 514 235-4036
catherine.dion.iusmm@ssss.gouv.qc.ca

Consultation pour le renouvellement de la Politique québécoise de la jeunesse

Le 17 juin 2015, le gouvernement du Québec a lancé une consultation en vue du renouvellement de la Politique québécoise de la jeunesse et de sa .

vignette-web-politique-jeunesse-300x200Jusqu’au 1er octobre 2015, le gouvernement invite les organismes qui représentent des jeunes ou qui leur offrent des services, les groupes de recherche intéressés par les enjeux jeunesse ainsi que la population en général à se prononcer sur les thématiques que devraient aborder la prochaine Politique jeunesse.

Pour plus de renseignements, consultez  le site Web du Secrétariat à la jeunesse.

Documents disponibles

Faits saillants (PDF)
État et évolution de la situation des Québécois âgés de 15 à 29 ans 1996 à 2012 (PDF)