Invitation à l’assemblée générale publique du comité des usagers de l’Hôpital Santa Cabrini Ospedale

Vous êtes cordialement invités à assemblée générale publique du comité des usagers qui se tiendra le vendredi 25 mai 2018 à 11 h 30 à l’Hôpital Santa Cabrini Ospedale.

Coordonnées :
Auditorium de l’Hôpital Santa Cabrini Ospedale
(2e étage)
5655, rue St-Zotique Est
Montréal (Qc)    H1T 1P7

Conférencier :
Joe Cacchione, humoriste
« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »

Prière de confirmer votre présence en téléphonant au 514 252-6000, poste 7198 ou par courriel à l’adresse suivante : comitedesusagers.santc@ssss.gouv.qc.ca

Un léger goûter sera servi.

Invitation [PDF]

Sciences de la communication non verbale : rendre la richesse de la connaissance accessible à un large public

Montréal, 15 mai 2018 – Un nouvel article du directeur et du codirecteur du Centre d’étude en sciences de la communication non verbale (CESCNOV) du Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal dévoile la richesse des connaissances scientifiques sur le comportement non verbal humain.

L’étude récemment parue dans le Journal of Nonverbal Behavior présente une analyse des 1000 articles les plus cités sur le comportement non verbal humain « Notre article montre l’étendue des études scientifiques sur la communication non verbale publiées par une vaste communauté de chercheurs. Cette littérature représente une source d’information inestimable pour les personnes et les organisations qui souhaitent développer de meilleures pratiques professionnelles » explique Pierrich Plusquellec, directeur du CESCNOV, et premier auteur de l’étude. « Nous espérons que notre étude permettra d’aider le public à mieux apprécier les avancées scientifiques dans le domaine, et à poser un regard davantage éclairé sur la foule de notions plus ou moins douteuses qu’on peut lire sur le web ».

Les 1000 articles les plus cités – extraits d’un corpus de plus de 30 000 articles sur la communication non verbale – ont notamment permis de mettre en évidence les sujets, les chercheurs et les pays qui, d’années en années, ont contribué le plus à l’étude scientifique du comportement non verbal humain. L’étude de Pierrich Plusquellec et Vincent Denault, codirecteur du CESCNOV, montre également la nature véritablement interdisciplinaire et l’intérêt mondial pour l’étude scientifique du comportement non verbal humain. Le Canada fait d’ailleurs bonne figure, avec 44 des 1000 articles les plus cités, au quatrième rang après les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne. Toutefois, puisque seuls les articles écrits en anglais ont été retenus, les contributions de pays comme la Chine et le Japon ont sans doute été sous-estimées, une des limitations de l’étude, expliquent les chercheurs.

La question du manque de publications scientifiques en français révisées par les pairs, sur la communication non verbale, combinée à l’absence de vulgarisation scientifique francophone sur la question, sont d’ailleurs à la source de la production par Pierrich Plusquellec, en collaboration avec Nathe François, d’un ouvrage grand public, Votre intuition, ce superpouvoir, publié en février dernier aux Éditions Trécarré. « Nous avons écrit ce livre afin de contribuer à l’accessibilité de la recherche scientifique sur la communication non verbale. Notre livre s’adresse à tous ceux et celles qui souhaitent savoir ce que les publications scientifiques, révisées par les pairs, disent sur ce sujet » conclut Pierrich Plusquellec.

L’étude de Pierrich Plusquellec et Vincent Denault est parue dans la revue Journal of Nonverbal Behavior sous le titre The 1000 Most Cited Papers on Visible Nonverbal Behavior: A Bibliometric Analysis : http://link.springer.com/article/10.1007/s10919-018-0280-9

Le livre Votre intuition, ce superpouvoir de Pierrich Plusquellec et Nathe François a été publié aux Éditions Trécarré :
http://www.editions-trecarre.com/votre-intuition-superpouvoir/pierrich-plusquellec/livre/9782895687412

Pierrich Plusquellec

Pierrich Plusquellec est chercheur au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (CRIUSMM) et professeur agrégé à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal. Il détient un doctorat en biologie du comportement de l’Université Paris XIII au cours duquel il a étudié les techniques d’observation et d’analyse des comportements. Il est également co-directeur du Centre d’études sur le stress humain du CRIUSMM, et il dirige le Laboratoire d’observation et d’éthologie humaine du Québec.

Vincent Denault est avocat et examinateur agréé en matière de fraude, membre du Barreau du Québec et de l’Association of Certified Fraud Examiners. Il détient une maitrise en droit de l’Université du Québec à Montréal au cours de laquelle il a étudié l’impact du comportement non verbal des témoins lors de procès. Il est également doctorant et chargé de cours au Département de communication de l’Université de Montréal, et premier récipiendaire du Emerging Scholar Award (2016) de la Nonverbal Division de la National Communication Association.

Nathe François

Nathe François est coordonnatrice au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal où elle veille au déploiement d’une banque de données biologiques, psychosociales et cliniques. Elle détient un doctorat en sciences de la vie, spécialité éthologie, de l’Université de Tours au cours duquel elle a étudié les techniques d’observation et d’analyse des comportements. Elle a réalisé un post-doctorat sur le développement social des enfants au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine. Elle a rejoint le CESCNOV en Janvier 2018.

Le Centre d’études en sciences de la communication non verbale a pour objectifs la production et la diffusion auprès du grand public de connaissances scientifiques sur la communication non verbale, ainsi que la promotion de pratiques fondées sur des données probantes auprès d’organisations œuvrant dans différents secteurs d’activités.

L’Institut universitaire en santé mentale de Montréal offre des services spécialisés et ultraspécialisés en santé mentale. Chef de file dans son domaine, il développe des savoirs par la recherche, l’enseignement et l’évaluation. L’institut universitaire en santé mentale de Montréal est membre du grand réseau d’excellence en santé de l’Université de Montréal.

 

Pour information et entrevues :
Florence Meney – relations avec les médias CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
514 755-2516
fmeney.iusmm@ssss.gouv.qc.ca

Inauguration de la salle Rita-Lefebvre

Dans le cadre de la Semaine de l’action bénévole, le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal inaugurait la Salle Rita-Lefebvre du CHSLD Judith-Jasmin.

Le 18 avril dernier, des personnes dont le destin a croisé celui de Mme Rita Lefebvre se sont réunies afin de rendre hommage à cette femme remarquable.

C’est en 1982, lors des portes ouvertes du nouveau centre d’hébergement Judith-Jasmin, que Mme Rita Lefebvre s’est inscrite comme bénévole. Nouvellement retraitée, elle souhaitait œuvrer auprès des personnes âgées pour lesquelles elle vouait un amour inconditionnel.

Dévouée pendant plus de trente ans et cumulant plus de 5 700 heures de bénévolat au CHSLD Judith-Jasmin, Mme Lefebvre a fait preuve d’un engagement exceptionnel. Elle a su apporter soutien, réconfort et bonheur aux résidents qu’elle côtoyait de façon quasi quotidienne.

Mme Lefebvre a aussi contribué à recruter de nouveaux bénévoles au sein de l’établissement. Son accueil chaleureux et son soutien constant ont favorisé leur intégration et ont ainsi inspiré plusieurs à suivre ses traces.

« Bien souvent, ce qui définit les organisations, ce sont les gens qui y œuvrent, les héritages qu’ils y laissent. Je suis convaincu que le sens du devoir et du service de Mme Lefebvre fait, encore aujourd’hui, figure d’inspiration pour les bénévoles et le personnel du CHSLD Judith-Jasmin », a déclaré M. Yvan Gendron, PDG du CIUSSS.

C’est donc avec émotion et gratitude qu’a eu lieu le dévoilement de la plaque de désignation toponymique et l’inauguration officielle de la Salle Rita-Lefebvre du CHSLD Judith-Jasmin.

Le Gouvernement du Québec inaugure la super-clinique Maisonneuve-Rosemont Domus-Médica

Montréal, le 20 avril 2018 – Afin d’améliorer l’accessibilité des soins et des services de première ligne pour la population de la région, le député de D’Arcy-McGee et président du caucus de Montréal, monsieur David Birnbaum, a inauguré aujourd’hui, au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, la super-clinique Maisonneuve-Rosemont Domus-Médica. Il s’agit de la 17e super-clinique annoncée dans la région de Montréal, et de la 35e au Québec.

La nouvelle super-clinique offre une disponibilité de 84 heures par semaine, soit 12 heures par jour, incluant la fin de semaine, de 8 h à 20 h. Des services de prélèvements fournis par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal sont à la disposition des usagers à proximité des locaux de la super-clinique. Quant aux services d’imagerie, ils sont offerts dans le même édifice.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les citoyens qui pourront bénéficier de soins plus rapidement grâce à cette nouvelle porte d’entrée dans le réseau. Les super-cliniques permettent de répondre le mieux possible aux besoins croissants d’une population aussi dense que celle de ce secteur, et contribuent également à diminuer la pression sur les urgences des centres hospitaliers. Il s’agit d’un gain notable sur le plan individuel, mais également collectivement, car le réseau de santé gagne ainsi en efficacité et en accessibilité. » – David Birnbaum, député de D’Arcy-McGee et président du caucus de Montréal

« L’ouverture récente de nombreuses super-cliniques témoigne de notre volonté d’améliorer l’accès aux services de première ligne, en offrant à la population une autre option que celle de l’urgence. Ainsi, il sera encore plus facile d’intervenir auprès des usagers, en leur offrant les bons soins, au bon endroit, et dans les délais requis. Je tiens à témoigner toute ma reconnaissance à l’équipe du GMF Maisonneuve-Rosemont Domus-Médica de s’être jointe à nos efforts pour implanter ce modèle novateur de prestation de services, le mieux adapté aux besoins actuels des usagers de notre réseau. » – Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« L’implantation d’un nombre important de super-cliniques dans la région de Montréal témoigne des efforts du gouvernement pour répondre le mieux possible aux besoins croissants de certains milieux, notamment ceux où la demande de soins et de services de santé est très élevée. L’offre de service d’une super-clinique est fort avantageuse pour la population, et vient compléter celle des groupes de médecine de famille déjà présents sur le territoire. » – Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

Faits saillants :

Depuis l’annonce de la première super-clinique il y a un peu plus d’un an, ce sont 35 super-cliniques qui ont été implantées au Québec pour répondre aux besoins de la population.

La super-clinique doit répondre aux autres critères conditionnels à la désignation de super-clinique qui sont, rappelons-le,

  • d’offrir un minimum de 20 000 consultations par année à des patients qui ne sont pas inscrits aux médecins du GMF;
  • de permettre au patient d’avoir accès à une consultation médicale le jour même de sa visite, ou dès le lendemain en téléphonant trois heures avant la fermeture;
  • d’offrir des services de prélèvements et d’imagerie médicale de proximité;
  • d’utiliser un dossier médical électronique certifié;
  • et de s’engager à répondre aux besoins de la population en cas d’une augmentation de la demande de services, par exemple lors de périodes d’activité grippale.

Elle s’engage également à utiliser le système de prise de rendez-vous en ligne Rendez-vous santé Québec.

 

Pour plus de détails sur la super-clinique :

Renseignements :

Elisabeth Prass
Attachée politique du député de D’Arcy-McGee
514 488-7028

Catherine W. Audet
Attachée de presse du ministre de la Santé et des Services sociaux
418 266-7171

Marie-Ève Pelletier
Directrice des communications et attachée de presse du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal
418 691-2050

Nomination de madame Patricia Hudon

20 avril 2018 – Patricia Hudon nommée au poste de directrice adjointe à la Direction des soins infirmiers – volet opérations

Le président-directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS), monsieur Yvan Gendron, a le plaisir d’annoncer la nomination de madame Patricia Hudon à titre de directrice adjointe à la Direction des soins infirmiers – volet opérations.

Sous l’autorité de la directrice des soins infirmiers, madame Hudon sera responsable de la planification, de l’organisation, du contrôle et de l’évaluation de l’ensemble des services sous sa responsabilité. Elle exercera son leadership dans un contexte de transformation et d’amélioration continue en fonction des orientations ministérielles et des résultats attendus. Madame Hudon planifiera et veillera au développement et à la mobilisation de l’ensemble des ressources humaines composant les unités de soins en médecine et chirurgie, les urgences, le SRSAD et la coordination des activités de soins, dans l’objectif de pouvoir relever les défis d’une organisation d’envergure. De plus, elle veillera à l’efficacité des ressources sous sa responsabilité et assurera leur amélioration constante par une implication active au niveau de la révision des processus de travail, la détermination des profils de compétences adaptés aux clientèles desservies, de même qu’à l’application et au respect des normes professionnelles.

Infirmière de formation, madame Hudon est également détentrice d’un diplôme de deuxième cycle en administration publique. Œuvrant dans le réseau de la santé et des services sociaux depuis plus de 28 ans, elle occupait, jusqu’à tout récemment, le poste de coordonnatrice des activités chirurgicales et cliniques externes au CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Tout au long de sa carrière, madame Hudon a été appelée à planifier, coordonner et contrôler les activités relatives aux soins et aux services destinés à divers types de clientèle. Elle a acquis une solide expérience en gestion dans différents postes de coordonnatrice et de directrice des soins infirmiers. Mme Hudon est reconnue pour sa grande capacité d’analyse et son leadership mobilisateur.

Initié par la Direction générale du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, le concours visant à doter ce poste s’est déroulé selon un processus formel et rigoureux de sélection à la suite d’un appel de candidatures public. Nous souhaitons le meilleur des succès à madame Hudon au sein de notre CIUSSS.

C’est à compter du 14 mai que madame Hudon commencera à assumer ses nouvelles fonctions. Son bureau sera situé à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

Yvan Gendron
Président-directeur général

Dre May Griffith, pionnière de la recherche en médecine régénérative de l’œil, au cœur d’un grand reportage

L’excellence de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont en recherche et en soins de la vision est bien connue et sa réputation s’étend au-delà des frontières canadiennes. Au quotidien, elle se décline dans le travail de ses chercheurs et de ses médecins.

Les recherches de pointe de l’une de nos scientifiques de renom international, May Griffith, sont au cœur d’un fascinant reportage de la chaine AMI TV, dans le cadre de l’émission Voir grand, une série documentaire sur les maladies de la vision.

Pour visionner le reportage :

http://www.amitele.ca/category/voir-grand/media/voir-grand-cornee

Dre May Griffith, Ph.D., est une pionnière de la médecine régénérative de l’œil, et aussi la titulaire de la Chaire de la Fondation Caroline Durand en thérapie cellulaire des maladies de l’œil de l’Université de Montréal.

May Griffith se spécialise dans la mise au point de matériaux biomimétiques destinés à la santé de la vision. En 2007, en collaboration avec un chirurgien suédois, l’équipe canado-suédoise de Dre Griffith réussissait une première mondiale : la régénération de tissu cornéen humain malade et de nerfs endommagés au moyen d’implants sans cellules. Dix personnes ont subi la procédure et quatre ans après l’opération, tous les implants étaient stables.

La méthode mise au point repose sur l’utilisation de nouveaux matériaux biomimétiques qui permettent de cultiver les tissus en imitant de très près les mécanismes de la nature et en reproduisant artificiellement des propriétés essentielles d’un ou plusieurs systèmes biologiques.

À notre santé! Événement Libraires à domicile

Passionnés de lecture, de théâtre, de chansons, cet événement est pour vous!

À l’occasion de la Journée mondiale du Livre et du droit d’auteur, le 23 avril, nous vous convions à un cabaret littéraire et théâtral à l’auditorium de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal au pavillon Lahaise.

Des extraits du Banquet de la mémoire, écrit et joué par des patients partenaires sur une mise en scène de Lorraine Pintal. Mara Tremblay nous interprétera de ses compositions. Des auteurs dont Florence Meney (auteure de fiction noire), Marie-Ève Cotton (psychiatre/auteure) et Maxime Olivier Moutier (essayiste psychanalyste) liront des extraits de leurs œuvres.

Cette activité s’adresse aux patients des unités, aux employés, aux proches et au grand public. En cette journée du Livre, la contribution volontaire est un livre usagé qui seront offerts à la bibliothèque mobile pour les patients hospitalisés.

Apportez votre lunch, nous vous offrons le café!

Quand : 
de midi à 13 h 30, le lundi 23 avril

Où :
À l’auditorium de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal
Pavillon Lahaise
7401, rue Hochelaga (MAP)
Plan des pavillons de l’Institut [PDF]