4e Congrès québécois sur la maladie d’Alzheimer : à la frontière entre la psychiatrie et la neurologie cognitive

Le Dr Alain Robillard, neurologue de la cognition à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Montréal, le 2 novembre 2018 – Dans notre société vieillissante, la prévalence de la maladie d’Alzheimer et des démences associées est en passe de devenir un fléau de société. Plus de 500 000 aînés canadiens sont atteints de démence diagnostiquée, et ce chiffre inclut 120 000 Québécois. Plus des deux-tiers sont des femmes. La communauté médicale et scientifique explore activement toutes les pistes pouvant révéler la clé de ces affections débilitantes et très coûteuses pour la société. Pour y parvenir, la mise en commun du savoir est essentielle. C’est dans ce contexte que l’expertise du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal en la matière se déploiera lors du 4e Congrès québécois sur la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées, organisé par l’Association des médecins gériatres du Québec (AMGQ) et le Réseau des cliniques de mémoire du Québec, qui a lieu du 7 au 9 novembre 2018 à l’Hôtel Sheraton de Laval.

Le thème de la rencontre, cette année, est la frontière entre la psychiatrie et la neurologie cognitive. En effet, dans bien des cas, chez les personnes atteintes, les symptômes psychiatriques et neurologiques de la démence se chevauchent et s’entrecoupent, un défi pour les soins. Ce thème donnera lieu à des échanges sur des aspects passionnants tels que le TDAH et les troubles cognitifs, les troubles anxieux et la dépression en lien avec la Maladie d’Alzheimer, sans oublier le rôle des professionnels de la santé auprès des malades et de leurs proches, mais aussi des mises à jour sur les connaissances scientifiques actuelles et sur l’expertise québécoise dans ce domaine, qui est substantielle.

Pour Alain Robillard, neurologue de la cognition à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, « cet événement est l’occasion rêvée de réunir en un même lieu les grands spécialistes et les acteurs du réseau ainsi que tous les intervenants auprès des personnes touchées par la maladie». Il ajoute que « les manifestations psychologiques posent un véritable défi, tant en pratique générale que spécialisée».

À propos du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS-EMTL) regroupe l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, l’Hôpital Santa Cabrini, le CHSLD Polonais Marie-Curie-Sklodowska et l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, de même que les centres de santé et services sociaux de Saint-Léonard et de Saint-Michel, de la Pointe-de-l’Île et Lucille-Teasdale. Il compte près de 15 000 employés et près de 1000 médecins répartis au sein de 43 points de services pour une population de 500 000 personnes. Il offre une gamme complète de soins de santé et de services sociaux de première ligne, de soins hospitaliers généraux, spécialisés, surspécialisés et de soins en santé mentale. Il offre également des soins de longue durée en hébergement. Affilié à l’Université de Montréal, le CIUSSS-Est conjugue les missions d’enseignement, d’évaluation et de recherche avec la formation de médecins et professionnels de la santé. Ses deux centres de recherche d’envergure se démarquent sur les plans national et international dans les sphères d’expertise que sont la santé mentale, l’immuno-oncologie, la santé de la vision, la néphrologie et la thérapie cellulaire. www.ciusss-estmtl.gouv.qc.ca

Pour information et entrevues :
Florence Meney – relations avec les médias CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
514 755-2516
fmeney.iusmm@ssss.gouv.qc.ca