Compréhension des variations individuelles de la susceptibilité au cancer

Nouveau rôle du suppresseur de tumeur Trp53 dans la maturation des cellules NK

Sylvie Lesage, chercheure HMR

Le laboratoire du Dre Sylvie Lesage, chercheure au Centre de recherche de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal) a mené chez les souris une étude importante pour la compréhension du rôle du système immunitaire dans l’élimination des cellules cancéreuses. Ces travaux permettent de mieux comprendre pourquoi la susceptibilité au cancer et aux infections est augmentée chez certains individus, ce qui pourrait, à terme, paver la voie vers des traitements plus efficaces chez l’humain.

Cette étude, publiée dans le Journal of Immunology, visait à identifier les gènes qui contrôlent l’efficacité des cellules Natural Killer ou cellules NK. Ces cellules font partie du système immunitaire et permettent d’éliminer les cellules cancéreuses ou les cellules infectées par des virus. L’efficacité des cellules NK dans la prévention du cancer et l’élimination des infections est déterminée par nos gènes et varie d’un individu à l’autre.

L’étude a adopté une approche combinée tenant à la fois de la génétique et de la bio-informatique. Elle a révélé plusieurs gènes pouvant affecter la maturation des cellules NK. Parmi les gènes identifiés, Trp53, un gène suppresseur de tumeur dans lequel des mutations sont fréquemment retrouvées dans les cancers, s’est avéré particulièrement intéressant. Les résultats montrent que l’absence de Trp53 a effectivement un impact sur la maturation des cellules NK. Ainsi, non seulement le gène Trp53 affecte-t-il la survie des cellules tumorales elles-mêmes, mais il pourrait aussi affecter la maturation des cellules NK et leur capacité à éliminer les cellules cancéreuses.

Ce projet est financé par la Société de recherche sur le cancer et par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie.

À propos de Dre Sylvie Lesage
La Dre Sylvie Lesage est professeure au Département de microbiologie, infectiologie et immunologie de l’Université de Montréal et son laboratoire est situé au Centre de recherche de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal). Elle est récipiendaire de la bourse Sénior du Fonds de recherche du Québec – Santé.

Pour information
Catherine Dion
Agente d’information – relations médias
CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
Bureau : 514 251-4000, poste 2986 | Cell. : 514 235-4036
catherine.dion.iusmm@ssss.gouv.qc.ca | ciusss-estmtl.gouv.qc.ca