Dr May Griffith, pionnière de la recherche en médecine régénérative de l’œil, au cœur d’un grand reportage

L’excellence de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont en recherche et en soins de la vision est bien connue et sa réputation s’étend au-delà des frontières canadiennes. Au quotidien, elle se décline dans le travail de ses chercheurs et de ses médecins.

Les recherches de pointe de l’une de nos scientifiques de renom international, May Griffith, sont au cœur d’un fascinant reportage de la chaine AMI TV, dans le cadre de l’émission Voir grand, une série documentaire sur les maladies de la vision.

Pour visionner le reportage :

http://www.amitele.ca/category/voir-grand/media/voir-grand-cornee

Dre May Griffith, Ph.D., est une pionnière de la médecine régénérative de l’œil, et aussi la titulaire de la Chaire de la Fondation Caroline Durand en thérapie cellulaire des maladies de l’œil de l’Université de Montréal.

May Griffith se spécialise dans la mise au point de matériaux biomimétiques destinés à la santé de la vision. En 2007, en collaboration avec un chirurgien suédois, l’équipe canado-suédoise de Dre Griffith réussissait une première mondiale : la régénération de tissu cornéen humain malade et de nerfs endommagés au moyen d’implants sans cellules. Dix personnes ont subi la procédure et quatre ans après l’opération, tous les implants étaient stables.

La méthode mise au point repose sur l’utilisation de nouveaux matériaux biomimétiques qui permettent de cultiver les tissus en imitant de très près les mécanismes de la nature et en reproduisant artificiellement des propriétés essentielles d’un ou plusieurs systèmes biologiques.