Passer au contenu principal

Navigation externe du Ministère Économie, Science et Innovation

Coronavirus | La santé publique du Québec rectifie les faits

En raison de l’inquiétude croissante que suscite l’infection au coronavirus, notamment auprès de la population et des médias, les autorités de santé publique du Québec souhaitent rectifier certains faits et procéder à des rappels importants concernant cette question.

La situation actuelle au Québec demeure pour l’instant stable, puisque aucun cas n’y a été confirmé jusqu’à présent. Quatre personnes ont été sous investigation et tous les tests réalisés se sont révélés négatifs. Il est possible que le Québec ait à faire face à quelques situations d’importation du virus par des voyageurs, mais le risque de transmission dans la communauté est jugé faible pour le moment.

Le nombre de cas survenus à l’extérieur de la Chine demeure plutôt faible, et aucun n’a créé une chaîne de transmission jusqu’à maintenant. De façon générale, les personnes infectées présentent des symptômes légers et ne nécessitent pas d’hospitalisation. On remarque également que la prise en charge des personnes qui ont été investiguées au Québec a été faite de façon très professionnelle, avec des mesures de précaution illustrant un haut niveau de préparation du réseau pour ce type de situation.

Il est à noter que les masques ne constituent pas un outil de protection utile pour la population générale au Québec, même dans un contexte d’épidémie. Leur utilisation est davantage indiquée pour les patients chez qui une infection a été suspectée et pour les professionnels qui les soignent.

L’important, dans le contexte actuel de grippe et d’autres infections respiratoires, demeure de mettre en pratique des mesures d’hygiène respiratoire de base, qui consistent à se couvrir la bouche et le nez avec le coude pendant la toux et les éternuements ou avec un mouchoir et de jeter rapidement ce dernier à la poubelle. Se laver fréquemment les mains au moyen de savon et d’eau ou d’un désinfectant à base d’alcool demeure une mesure importante à privilégier pour se prémunir contre la plupart des infections, dont la grippe et la gastro-entérite, qui sont, rappelons-le, les infections qui sévissent en cette saison hivernale au sein de la population québécoise.

« Beaucoup d’informations circulent actuellement dans les médias, et il demeure important de faire la part des choses, puisque plusieurs d’entre elles sont exagérées, voire fausses. Nous avons donc tenu à faire le point pour rappeler à l’ensemble de la population qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter outre mesure, bien qu’il demeure important de faire preuve de prudence et de promouvoir des mesures de prévention toujours essentielles en de pareilles situations. » - Horacio Arruda, directeur national de la santé publique

Faits saillants

  • Les personnes ayant voyagé récemment dans les régions touchées de la Chine sont invitées à rapporter leurs symptômes, notamment de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires, en appelant Info-Santé 811.
  • Les données concernant la situation québécoise actuelle seront mises à jour quotidiennement sur le site Web du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) à 15 h.

Liens connexes