Passer au contenu principal
Centre intégré universitaire
de santé et de services sociaux de l'Est-de-l'île-de-Montréal

Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Est-de-l'île-de-Montréal

Grandir pendant la pandémie

Les impacts du confinement sur les attitudes face à l’école et la santé psychosociale des jeunes

Quels impacts aura la pandémie de COVID-19 sur les attitudes face à l’école et sur la santé mentale des enfants du primaire et du secondaire? C’est la question que se posent des chercheures du Centre de recherche de l’Institut universitaire de santé mentale de Montréal  (CR-IUSMM), faisant partie du CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal, et professeures à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et à l’Université de Montréal (UdeM). Elles mènent présentement une enquête populationnelle en ligne ciblant la santé psychosociale de jeunes âgés entre 6 et 17 ans en lien avec la non-fréquentation scolaire et les enjeux du confinement.

« Les bouleversements vécus dans les habitudes de vie des enfants et des adolescents peuvent influencer leurs attitudes face à l’école ainsi que leur santé mentale,» explique Julie Leclerc, psychologue et professeure au Département de psychologie de l'UQAM.

« Ces enjeux font régulièrement les manchettes et, pourtant, cette relation n’est pas connue de manière empirique, » affirme-t-elle.

C’est pourquoi, en collaboration avec ses collègues du CR-IUSMM, Geneviève Gariépy, de École de santé publique  de l'UdeM et Marie-France Marin, professeure au Département de psychologie de l’UQAM, Julie Leclerc cherche à recueillir l’opinion des élèves québécois du primaire et du secondaire au sujet de la réussite scolaire, des amis et de la socialisation en contexte de pandémie.

Objectifs

Cette étude, intitulée Grandir pendant la pandémie, présente quatre objectifs, soit :

  1. Vérifier les attitudes des enfants et des adolescents face à l’école et à la réussite académique, durant la non-fréquentation scolaire, dans le contexte de la pandémie de COVID-19.
  2. Mesurer la détresse psychosociale des enfants et des adolescents dans ce même contexte.
  3. Observer l’évolution au fil du temps des attitudes envers l’école et de la détresse psychosociale des jeunes québécois, en contexte de confinement et de transition vers un retour à l’école.
  4. Identifier des facteurs de risque et des groupes plus vulnérables aux effets de la pandémie de COVID-19.

Pour en savoir plus sur cette étude présentement en cours, visitez le site  grandirpendantlapandemie.ca.

À propos de l’équipe de recherche

Julie Leclerc est psychologue, chercheure CR-IUSMM faisant partie du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal et professeure au Département de psychologie de l’UQAM. Ses travaux portent principalement sur les jeunes ayant des problèmes de santé mentale et des difficultés d’adaptation sociale et scolaire.

Marie-France Marin est docteure en neurosciences et chercheure au CR-IUSMM en plus d’être professeure au Département de psychologie de l’UQAM. Ses travaux de recherche portent principalement sur le stress, la peur et leurs impacts sur les fonctions cognitives et émotionnelles.

Geneviève Gariépy est une épidémiologiste et chercheure au CR-IUSMM ainsi que professeure sous octroi adjointe à l’École de santé publique de l’Université de Montréal. Ses travaux portent principalement sur l'épidémiologie sociale et de la santé mentale des jeunes.

À propos du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS-EMTL) regroupe 26 installations et dessert une population de plus de 500 000 Montréalais. Affilié à l’Université de Montréal, il offre une gamme complète de soins de santé et de services sociaux de première ligne, de services d’hébergement, de soins hospitaliers généraux, spécialisés, surspécialisés et de soins en santé mentale.

L’INNOVATION EN SANTÉ, ÇA SE PASSE DANS L’EST. Grâce à ses deux centres de recherche et ses quatre axes d’excellence en santé mentale, immunohématologie, santé de la vision et néphrologie, le CIUSSS-EMTL est un pôle d’innovation en santé au Canada. Ses équipes aux idées novatrices contribuent au rayonnement du CIUSSS-EMTL autant sur le plan national que sur le plan international.

À propos de l’Université du Québec à Montréal

Catalyseur du Québec moderne, l’UQAM est une université publique de langue française dont le rayonnement est international. L’originalité et les caractéristiques propres de ses quelque 300 programmes, dont plusieurs inédits dès sa fondation, ses activités de recherche ancrées dans les préoccupations sociales et ses innovations en création ont contribué à bâtir sa réputation.

Pour information

Catherine Dion
Conseillère en communication - relations médias
CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal
514 251-2400 poste 4070
relations.medias.cemtl@ssss.gouv.qc.ca