Passer au contenu principal
Centre intégré universitaire
de santé et de services sociaux de l'Est-de-l'île-de-Montréal

Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Est-de-l'île-de-Montréal

Recherche et enseignement

Consentement et informations

Révision de la procédure de consentement au Québec

Le Centre d'excellence en électroconvulsiothérapie du Québec (CEECTQ), en collaboration avec l'Unité d'évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé (UETMIS), a révisé la procédure de consentement utilisée au Québec. Cette révision a permis de répondre aux recommandations formulées dans le rapport de 2002 de l'Institut national d’excellence en santé et en services sociaux  (INESSS).

Avec cette révision, le CEECTQ avait le souhait d'améliorer le consentement à l’électroconvulsiothérapie (ECT) au Québec et d'accorder une attention particulière au processus de consentement à l’ECT. Elle défini maintenant les pratiques les plus appropriées pour assurer un consentement éclairé à l’ECT grâce à un nouveau formulaire de consentement et une brochure d’information sur l’ECT destinés aux usagers et à leurs proches.

Environ 100 personnes ont relu et commenté le dépliant d’information. Les deux documents ont été validés juridiquement par le ministère de la Santé et des Services Sociaux qui les utilisent actuellement.

Brochure d'information sur l'électroconvulsivothérapie

Brochure : Ce que vous devez savoir sur l'électroconvulsivothérapie

Formulaire de consentement à l'électroconvulsivothérapie

Formulaire de consentement à l’ECT et à l’anesthésie (AH 716)

Des versions imprimable et dynamique sont disponibles en français et en anglais à partir des liens suivants :

Foire aux questions

Voici des réponses aux questions les plus souvent posées en lien avec le consentement à l'électroconvulsivothérapie (ECT).

Le consentement à l’électroconvulsiothérapie et à l’anesthésie est-il obligatoire?

Oui. Le consentement écrit à l’électroconvulsiothérapie (ECT) et à l’anesthésie est obligatoire. Il constitue un élément primordial pour protéger l’autonomie et la dignité des personnes. Il doit être libre (c’est-à-dire obtenu sans contrainte, menace ou pression) et éclairé (c’est-à-dire après avoir reçu toute l’information pertinente).

S’il veut arrêter la thérapie, l’usager (ou son représentant) peut retirer verbalement son consentement en tout temps.

Que doit-on savoir sur l’électroconvulsiothérapie avant de consentir?

Avant de donner son consentement, la personne doit comprendre :

  • son diagnostic
  • la nature et le but de l’électroconvulsiothérapie (ECT)
  • les interventions à réaliser
  • les bénéfices attendus, les risques et les effets indésirables possibles
  • les conséquences en cas de refus
  • les autres possibilités de traitements

Pour l’aider à prendre sa décision, la personne ne doit pas hésiter à :

  • lire la brochure d’information sur l’ECT intitulé Ce que vous devez savoir sur l’ECT 
  • poser toutes les questions nécessaires à son médecin ou au personnel soignant
  • être accompagnée d’un proche ou de toute personne pouvant l’aider à prendre une décision
  • prendre le temps nécessaire pour prendre sa décision