Prévention du suicide

La 29e Semaine nationale de prévention du suicide a eu lieu en février. Instiguée par l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS), la campagne de cette année aura pour thème « Parler du suicide sauve des vies ».

Tout comme les années précédentes, notre CIUSSS met en œuvre une campagne de sensibilisation afin de rappeler aux employés, médecins et usagers l’importance de la discussion et de l’écoute pour prévenir le suicide. Ainsi, au cours des prochains mois, nous vous communiquerons différents outils et moyens de parler du suicide. Vous en conviendrez, parler du suicide n’est pas toujours évident, mais c’est primordial. En abordant le sujet avec vos proches, vous contribuez à créer une zone de discussion et d’ouverture ou la personne peut vous faire part de ses difficultés.

Parler du suicide, oui, mais comment?

Certaines personnes qui ont des d’idées suicidaires n’osent pas aborder le sujet, par peur d’être jugées, ou simplement parce qu’elles n’ont pas envie d’importuner. En favorisant un espace de discussion exempt de jugement, vous invitez la personne à se confier et à ne pas garder sa détresse pour elle. Vous pouvez initier la discussion avec quelques questions générales en vous basant sur ce que vous percevez.

  • « Je m’inquiète pour toi, tu donnes l’impression d’être sous pression en ce moment. »
  • « La rupture a dû être très douloureuse. Comment te sens-tu? »
  • « J’ai l’impression que ça ne va pas fort en ce moment. As-tu envie d’en parler aujourd’hui ou une autre fois? »

Lorsque la personne exprime ses difficultés, vous pouvez alors poser la question directement : « As-tu des idées suicidaires? »

Sachez que vous n’êtes pas chargé de résoudre tous les problèmes de la personne en proie à des difficultés et vous n’êtes pas non plus responsable de sa vie. Votre disponibilité et votre capacité d’écoute peuvent faire une différence, mais n’hésitez pas à référer la personne aux ressources d’aide disponibles ou aux professionnels qualifiés.

Pour en savoir plus, consultez l’article Comment réagir si un proche exprime ses pensées suicidaires? 

Rappelons que :

  • Chaque jour, 3 Québécois s’enlèvent la vie
  • Hochelaga-Maisonneuve détient le plus haut taux de mortalité par suicide sur l’île de Montréal
  • 43 % des employés du CIUSSS-EMTL habitent dans l’est de Montréal.
  • Au cours de la dernière année, 33 % des employés du CIUSSS étaient en assurance salaire pour des problèmes de santé mentale.