Deux découvertes sur le stress qui pourraient tout changer (1er chronique de Sonia Lupien)

Sonia Lupien, directrice du Centre d’études sur le stress humain profite de la rentrée pour aborder deux découvertes récentes sur le stress qui risquent de guider l’année à venir dans le domaine de la santé mentale. Elle explique à Catherine Perrin comment le stress d’un individu peut influer sur celui de son entourage et comment l’administration d’hormones de stress peut avoir un effet calmant. 

Sonai Lupien, directrice du Centre d'études sur le stress humain
Sonai Lupien, directrice du Centre d’études sur le stress humain

« Si je vous emmène dans mon labo et vous stresse en mesurant vos hormones de stress, elles vont augmenter », explique Sonia Lupien pour illustrer la découverte sur la résonnance. « Maintenant, si j’emmène Alain (Vadeboncoeur, chroniqueur également assis devant Catherine Perrin) avec vous et l’assois en lui disant : « Je ne te stresserai pas, tu vas seulement regarder Catherine se faire stresser » pendant que vous, vous stressez, les hormones de stress d’Alain vont aussi augmenter. Plus il y a un lien entre deux personnes, plus elles vont résonner. »

Source : Société Radio-Canada

Ecoutez l’entrevue

En savoir plus

Centre d’études sur le stress humain (CESH)
L’ouvrage Par amour du stress publié en 2010