Passer au contenu principal

Navigation externe du Ministère Économie, Science et Innovation

Journée mondiale de la MPOC

IMAGE Sensibilation MPOC

Pour la Journée mondiale de la Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), la tour du Stade olympique s’illuminera en rouge le 6 novembre 2019.

Cette initiative du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal se veut une action de sensibilisation du grand public à la MPOC et une occasion de souligner le travail exceptionnel des équipes de professionnels et de médecins qui accompagnent chaque jour les usagers atteints d’une MPOC. Ces usagers souffrent de bronchite chronique, d’emphysème ou parfois même des deux. Sur notre territoire, la MPOC touche plus de 10 % de la population.

Au-delà des gestes quotidiens posés pour soulager les résidents de l’Est de Montréal atteints d’une MPOC, le CIUSSS s’est engagé à améliorer la trajectoire des personnes souffrant de cette maladie. Cela permettra d’offrir un meilleur accompagnement dans la gestion de la maladie et de ses symptômes pour améliorer la qualité de vie de ces personnes et pour réduire leur utilisation des services d’urgence hospitalière.

Le projet d’amélioration de la trajectoire des personnes atteintes d’une MPOC est un projet novateur qui permettra, d’une part, de bonifier les services de santé offerts aux usagers et, d’autre part, de soutenir les intervenants qui les accompagnent quotidiennement.

La MPOC se manifeste généralement auprès de fumeurs ou d’anciens fumeurs âgés de 40 ans et plus par les symptômes suivants :

toux persistante
essoufflement
expectorations régulières (crachats)
infections respiratoires fréquentes
respiration sifflante à l'effort ou la nuit

Si vous souffrez de ces symptômes, contactez votre médecin ou un professionnel de la santé pour un dépistage.

    Au Québec, 594 000 personnes sont aux prises avec un diagnostic de MPOC.
C’est l’équivalent de 10 stades olympiques remplis à pleine capacité.   


La journée du 6 novembre sera consacrée aux patients souffrant d’une MPOC. Des conférences et des kiosques d’information se tiendront au Pavillon Rosemont de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Vous trouverez tous les détails de l'événement ci-dessous.

Emplacement

Pavillon Rosemont
Auditorium Raoul-Groulx
Rez-de-chaussée
5689, boulevard Rosemont, Montréal (Québec) H1T 2H1

Entrée du stationnement | à partir du boulevard Rosemont

Programmation

12 h à 13 h

Visite des kiosques

13 h à 13 h 40

Mot de bienvenue et présentation par Dr Jonathan Lévesque, pneumologue à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, L’ABC de la maladie pulmonaire obstructive chronique
13 h 40 à 14 h Nutrition : mise en application des recommandations : trucs pratiques, par W’illermine Diyamona, nutritionniste
14 h à 14 h 20 Pause kinésiologie animée par Catherine Desroches et Mélina Lalande-Gauthier, kinésiologues en réadaptation pulmonaire
14 h 20 à 14 h 35 Pause santé
14 h 35 à 14 h 55 Gestion des déplacements pour les voyageurs MPOC, par Marie-Claude Duval, inhalothérapeute, coordonnatrice clinique

14 h 55 à 15 h 25

Votre pharmacien, un acteur clé dans la prise en charge de votre MPOC, par Isabelle Barthélémy, pharmacienne

15 h 25 à 15 h 45

Vivre une sexualité normale avec une MPOC, par Kathy Noël, intervenante pivot réseau en maladie pulmonaire chronique, Direction des soins infirmiers, CIUSSS-EMTL

15 h 45 à 16 h 30

Visite des kiosques :

  • l’Association pulmonaire du Québec
  • les traitements et dispositifs
  • les saines habitudes de vie : programme de réadaptation pulmonaire/nutrition
  • le Centre d’expertise en maladie chronique [arrêt tabagique, info vaccination et autres ressources]
  • le Service régional à domicile pour les maladies pulmonaires chroniques (SRSAD) [services offerts par le SRSAD]
La MPOC est la quatrième cause de mortalité au Canada et la première cause d’hospitalisation au Québec, selon l’Association pulmonaire du Québec.

Les personnes atteintes d’une MPOC vivent avec une réduction de leur capacité à respirer normalement. On estime cependant que 60 à 85 % de personnes souffrant de la MPOC vivent avec cette maladie sans le savoir.

Dans l’Est de Montréal, la prévalence de la MPOC est plus élevée que dans le reste de l’île de Montréal.